Chat de gouttière : définition et caractéristiques

Être propriétaire

« Chat de gouttière », vous avez souvent entendu cette expression, mais vous ne savez pas exactement d’où ça vient ? Si le nom de chat de gouttière peut être péjoratif, ce n’est pourtant pas toujours un mauvais bougre. Dans cet article, nous vous proposons de revenir sur la définition d’un chat de gouttière, ses caractéristiques, la différence avec le chat européen et les choses à prendre en compte si vous souhaitez en adopter un. 

Qu’est-ce qu’un chat de gouttière ?

Est-ce que vous êtes de ceux qui considèrent le chat de gouttière comme une race à part entière ? En réalité, l’expression « chat de gouttière » reporte justement à tous les chats qui n’appartiennent pas particulièrement à un pedigree précis. 

 

D’ailleurs, si vous possédez un chat de gouttière, il est impossible de lui obtenir un pedigree parmi la liste officielle des races de chats

Pourquoi dit-on « chat de gouttière » ?

D’où sort cette expression « chat de gouttière » ? Il est difficile de savoir quand est apparue cette expression qui relève pourtant du langage courant. On trouve ce terme dans un roman de Joris-Karl Huysmans en 1891 : elle date donc au moins de cette époque. 

 

La langue française tiendrait probablement cette expression de la vie parisienne. Les chats errants ou chats des rues entraînant alors sur les toits de Paris étaient désignés de cette manière. 

 

C’était aussi une manière de dire qu’on ne connaissait pas les parents de ces chats : on ne pouvait donc identifier de quelle race ils étaient issus. L’expression sous-entend aussi bien souvent que le chat de gouttière n’a pas de maître et vit de manière autonome. 

 

Pourtant, ce n’est pas forcément vrai. Vous verrez parfois d’autres expressions être utilisées : chat commun, chat familier, chat de maison. Cela signifie bien une chose : le chat de gouttière est parfois très sociable, au point de pouvoir vivre sans problème avec l’homme.

Est-ce qu’on peut dire que le chat de gouttière est une race de chat ?

Vous l’aurez compris : le chat de gouttière n’est pas une race de chat. Cette appellation est justement utilisée pour désigner un chat qui n’appartient pas à une race. 

 

Cela implique que le chat de gouttière n’a pas de réelles « caractéristiques » de race, comme pourrait l’avoir le Siamois ou le British Shorthair. Il ne répond à aucun standard, n’appartenant à aucune famille féline. 

 

Il peut être petit, moyen ou grand. Il peut avoir des poils plus ou moins longs, de toutes les textures possibles. Ses yeux peuvent être de n’importe quelle couleur et de tous types de formes. Sa tête, ses oreilles et sa queue également. 

 

Ainsi, le chat de gouttière n’est pas particulièrement reconnaissable. Certains chats de gouttière peuvent avoir des traits communs avec d’autres races, mais cela relèvera du plus pur hasard. 

Comment savoir si mon chat est un chat de gouttière ?

Comme vous vous en doutez, il est donc difficile de savoir si votre chat est un chat de gouttière. La plus grosse difficulté, c’est de ne pas le confondre avec un chat européen

 

En effet, l’objectif même de la race « European Shorthair » était de ne ressembler à aucune autre race par ses standards ! C’est à cause de cela que les chats européens sont souvent confondus avec des chats de gouttière

 

Les caractéristiques de races du chat européen sont volontairement floues. Même si certains standards doivent tout de même être respectés pour les élevages, il est tout à fait possible que votre chat de gouttière ait les mêmes caractéristiques ! 

 

Il est même possible de faire reconnaître votre chat comme étant de race européenne, s’il correspond à ces standards. Cependant, la démarche est souvent longue et fastidieuse, et les chances sont minces. 

Quel est le caractère d’un chat de gouttière ? 

Étant donné que le chat de gouttière est un chat des rues, il peut être compliqué de lui définir un type de caractère propre. 

 

Cependant, cela peut être un avantage. En effet, lorsque certaines races de chats sont très marquées par des caractères indépendants, coquets ou presque « diva », les chats de gouttière auront un caractère parfois plus équilibré

 

Le caractère d’un chat peut être très versatile, mais un chat de gouttière peut être plus familiarisé avec des bruits divers et variés, une vie naturelle et tranquille, etc. 

 

Certains chats de gouttière tiendront trop à leur liberté pour réellement s’attacher à un foyer. Mais d’autres y verront au contraire leur petit confort, au point de vouloir s’installer ! 

Puis-je adopter un chat de gouttière ?

Vous vous demandez alors peut-être s’il n’est pas compliqué d’adopter un chat de gouttière ? En effet, c’est un peu comme faire un bond vers l’inconnu. 

 

En choisissant un chat de race, vous aurez souvent quelques notions de ses traits de caractère les plus typiques. Même si chaque chat est différent, cela vous donne souvent une base pour faire votre choix. 

 

Dites-vous qu’adopter un chat de gouttière, c’est un peu comme adopter un chien croisé. Pour vous assurer du caractère de ce chat, renseignez-vous auprès de la personne qui vous le propose à l’adoption (refuge, SPA, particulier). Cette personne devrait pouvoir vous dire s’il s’agit d’un chat plutôt câlin, plutôt joueur, plutôt actif…

 

Le gros avantage du chat de gouttière, c’est qu’il ne coûte pas grand-chose à l’adoption, contrairement à un chat de race. 

 

Par ailleurs, il dispose des mêmes besoins que tous les autres chats 

  • un endroit pour se nourrir et s’abreuver ;
  • des jeux et des stimulations ;
  • des soins ;
  • un lieu adapté pour qu’il puisse faire ses besoins proprement. 

 

Si vous décidez d’adopter un chat de gouttière, vous devrez faire face aux mêmes responsabilités que pour n’importe quelle race de chat : faire pucer ou tatouer votre animal, le faire vacciner et le vermifuger s’il sort. 

 

Attention, si vous choisissez d’adopter un chat errant, il faut prendre en compte certaines choses : 

  • commencez toujours par une consultation vétérinaire, afin de vérifier s’il n’a pas de puces, de parasites ou de maladies ;
  • vérifiez qu’il ne soit pas déjà pucé ou tatoué ;
  • ce chat ne sera peut-être pas aussi proche de vous qu’un chat adopté dans d’autres circonstances (peut-être qu’il se sera fait à son indépendance : il faut pouvoir respecter son mode de vie) ;
  • un chat qui a souvent vécu en extérieur peut avoir du mal à vivre en appartement, sans sorties régulières. 

Nous espérons que cet article vous a aidé à en savoir un peu plus sur le chat de gouttière. Si vous avez un chat de gouttière habitué à l’extérieur, nous vous invitons à consulter notre article sur le fait de laisser son chat sortir.