L’entretien des oreilles du chien

HygièneNos Conseils Chiens

Faut-il entretenir les oreilles de mon chien ?

Oui ! Mais la fréquence dépend du sujet. Certains chiens sont plus sensibles aux infections auriculaires, des soins réguliers sont alors nécessaire afin d’éviter tout désagrément. Du fait de leur anatomie, les chiens ont un conduit auditif long et en forme de « L ». Chez les chiens à oreilles pendante, le conduit est plus long et étroit.  Il est normal de trouver un peu de cérumen, celui-ci permet de lier les dépôts comme les peaux mortes et de les transporter vers l’extérieur via le canal auditif externe. Cependant, il ne doit pas avoir de présence de poils excessif ni une trop grande quantité de cérumen. Ce qui gênerait l’aération, et favoriserait secondairement des otites. Aussi, il est important de bien entretenir leurs oreilles. Comment ? Par le toilettage et le nettoyage !

A quelle fréquence ?

En moyenne, il est conseillé de tondre le pavillon environ une fois par mois et d’observer si le pavillon est sale ou non. Pour tondre le pavillon n’hésitez pas à faire appel à un professionnel du toilettage. Vous revenez d’une balade ? Vérifiez les oreilles, retirez les grosses saletés et nettoyez si besoin.

Comment entretenir les oreilles de mon chien ?

Prenons l’exemple des Spaniels (cocker, springer, clumber, sussex …) qui ont des oreilles tombantes et beaucoup de poils à l’intérieur. Avant chaque entretien, regardez l’aspect extérieur et intérieur de l’oreille. Faites attention aux éventuelles blessures ou irritations. Lorsque le pavillon est sale, il est recommandé d’utiliser un nettoyant auriculaire doux et adapté aux sécrétions ainsi qu’aux éventuels problèmes de votre chien comme le PUPPY EAR qui purifie le conduit auditif sans irriter ou dessécher les muqueuses.

Pour nettoyer les oreilles de votre chien, il est préférable d’utiliser une compresse ou un mouchoir en papier plutôt qu’un tampon de coton. Des morceaux risqueraient de s’en décrocher et de rester coincés dans le conduit. Le coton-tige, quant à lui, est à bannir ! En effet, le conduit auriculaire de votre compagnon étant coudé, le coton-tige ne fait que repousser les saletés et le cérumen au-delà de la coudure, ce qui peut créer un bouchon.

Voici comment procéder :

  • préparez tout le matériel à proximité (nettoyant, compresse/mouchoir en papier, récompense si besoin).
  • soulevez le pavillon de l’oreille d’une main et de l’autre main, glissez l’embout dans le conduit auditif. Injectez suffisamment de produit pour que tout le conduit soit tapissé.
  • massez délicatement l’oreille entre le pouce et l’index pendant 5 à 10 secondes.
  • laissez votre chien se secouer.
  • entourez votre doigt de la compresse ou du mouchoir en papier et enfoncez délicatement votre doigt dans le conduit afin d’en récupérer les sécrétions et l’excédent de nettoyant. Pensez également à frotter le pavillon de l’oreille et la joue de votre chien.
  • répétez si nécessaire et reproduisez ces étapes sur l’autre oreille.

Si votre chien présente des signes de douleurs, arrêtez et prenez rendez-vous avec votre vétérinaire.

Enfin, il est primordial d’habituer votre compagnon au nettoyage des oreilles et ce, dès son plus jeune âge. N’hésitez pas à le récompenser après la séance afin que nettoyage après nettoyage cela devienne plus simple et moins désagréable pour lui !