La socialisation congénères

ComportementEducationNos Conseils Chiens

Un élément essentiel qui fait partie de l’équilibre de notre cher compagnon. Socialiser son chien, c’est lui permettre d’apprendre à communiquer correctement avec ses congénères. Lui permettre de vivre tranquillement sa vie et d’aborder de manière polie les nouvelles rencontres qu’il fera au cours de sa vie.

 

Une bonne socialisation commence dès son plus jeune âge chez son éleveur. En compagnie de sa maman et sa fratrie, le sevrage est une étape très importante dans la vie d’un chien. Décomposée en plusieurs étapes : Sa maman lui apprend les bons comportements, le corrige quand c’est nécessaire, le socialise avec ses frères et sœurs et il apprend à devenir petit à petit « autonome ».

Un processus important et crucial pour son développement. La nature est bien faite, la maman enseigne naturellement les clefs d’un bon comportement à ses petits dès leur plus jeune âge.

 

Ensuite, c’est vous qui allez prendre le relais pour poursuivre son apprentissage. Il a besoin de voir, rencontrer, sentir des copains, de jouer avec eux ou du moins interférer avec eux. C’est de cette façon que votre chien continuera d’apprendre les bons codes canins et les bons signaux.

Evidemment, il faut que cela soit fait de manière positive, avec des chiens équilibrés et bien dans leur patounes. Une bonne communication avec ses semblables est primordiale pour son épanouissement, sa stabilité et qu’il appréhende au mieux les rencontres qu’il fera tout au long de sa vie.

N’oublions pas que le chien est un animal sociable, c’est un besoin pour lui que de côtoyer son espèce.

Négliger ce point peut engendrer certaines problématiques aussi bien pour lui même que pour son maître.

Il peut développer un comportement craintif, être réfractaire, mal à l’aise face à des rencontres ou bien présenter des réactions excessives, agressives à la vue d’un congénère.

En le socialisant dès son plus jeune âge, vous lui donnez toutes les cartes nécessaires pour bien gérer ses relations sociales.

Pour que le chien obtienne une socialisation complète, il doit entretenir un contact régulier avec ses copains et pas uniquement les premiers mois de son existence.

Avec tous ces éléments réunis votre compagnon parlera le langage canin et il se sentira bien dans ses pattes et dans sa tête.

 

En revanche, il n’est pas nécessaire de basculer dans les extrêmes et de le mettre en contact avec des meutes de chien. Un contact régulier avec différents chiens (petits, grands, d’âge différent, …) suffit à acquérir une bonne socialisation.

Quel bonheur pour nous de voir son heureux compagnon jouer et faire des parties de jeux avec ses copains.