Guide : Brosser son chien

HygièneNos Conseils Chiens

Un coup de brosse régulier aide votre animal à être en bonne santé et permet d’entretenir la beauté de son pelage.
Habituez-le à ces soins dès son plus jeune âge pour que les séances de brossage deviennent des moments de complicité, aussi agréables pour vous que pour lui.

Pourquoi brosser son chien ?

Un brossage régulier présente bien des avantages pour votre chien, mais aussi pour vous.

En effet, un brossage assidu vous permettra d’éliminer la plupart des poils morts du pelage de votre chien, prêts à envahir votre intérieur.
En plus, vous lui éviterez également d’en ingérer en trop grande quantité.

De plus, un bon brossage débarrassera son joli pelage de toutes les petites salissures récoltées lors de vos promenades.

Enfin, cette étape est nécessaire au bien-être de votre animal. D’une part, elle favorise sa circulation sanguine, et, d’autre part, elle permet d’enlever les poils morts gênant la bonne circulation de l’air chaud entre sa peau et son poil. Ainsi, sa chaleur corporelle sera mieux contrôlée et, avec un pelage bien brossé, votre chien sera protégé des intempéries et des coups de chaleur.

Bien sûr, tous les chiens ne demandent pas les mêmes soins.
La fréquence des brossages dépend de sa race et de votre lieu d’habitation.

Quand le brosser ?

Question de poils

  • Les chiens à poils ras sont peu contraignants. Pour eux, un petit brossage hebdomadaire sera amplement suffisant.
    Utilisez une brosse en poils de sanglier pour débarrasser le pelage des poils morts et salissures.
    Sur poils secs, brossez dans le sens du pelage, du garrot jusqu’à la queue, sous le ventre et le long des pattes.
  • Si ce sont les poils longs et soyeux qui vous font craquer, il faudra vous astreindre à un entretien quasi quotidien pour éviter la formation de nœuds, notamment derrière les oreilles et sur l’arrière-train. Privilégiez alors une brosse carde, pour démêler sans abîmer le poil et redonner du gonflant au pelage.

Chien des villes et chien des champs
La pollution des zones urbanisées salit les poils plus rapidement et impose donc un brossage plus fréquent.