Conseils en cas de fortes chaleurs

Nos Conseils ChiensSanté

L’été approche et les fortes chaleur se font déjà ressentir !
Nos animaux sont très sensibles a l’hyperthermie. Si leur température corporelle augmente brutalement, cela peut leur être fatal.
Ce phénomène peut se produire lors d’un exercice physique trop important, inhabituel ou dans un environnement trop chaud, mais également lorsque l’animal est confiné dans un espace mal ventilé (habitacle d’une voiture, garage etc…). Comme les chiens et les chats transpirent très peu, ils évacuent la chaleur par leur gueule. Mais si l’air est étouffant et qu’ils ont du mal a évacuer la chaleur, ils peuvent vite surchauffer, et leur température corporelle peux vite atteindre 40° s’ils n’arrive pas à se rafraîchir rapidement. Dans ce cas, l’issue sera malheureusement fatale.
C’est pourquoi il y a quelques précautions à prendre lorsque les jours chauds pointent le bout de leur nez.

Les caractéristiques à risque

Il faut être particulièrement attentif face aux animaux :

  • âgés
  • en convalescence.
  • en surpoids
  • souffrants de problèmes cardiaque
  • avec un museau court (bouledogue français, chat persan etc…), plus exposés aux problèmes respiratoires

Quels sont les symptômes d’hyperthermie et comment les reconnaître ?

  • vous remarquez une respiration rapide, salivation, halètement intense
  • votre animal est agité et a les muqueuses rouge vif
  • votre animal est couché sur le côté et est affaibli
  • vous remarquez des tremblements ou des convulsions
  • vous êtes témoin de vomissements ou de diarrhées sanguinolentes

Quelques précautions simples

  • Lui mettre à disposition de l’eau propre et changée plusieurs fois par jour est un minimum. Attention, ne pas lui donner de glaçons ou de liquide gelé, cela le rendrait malade.
  • Veiller aussi à ce qu’il y ait une place à l’ombre accessible facilement ou mieux, une pièce tempérée.
  • Si vous le sentez en souffrance (il respire plus rapidement, se déplace sans trouver où se poser, cherche l’air, a le regard en détresse…), vous pouvez lui poser un linge humide sur son dos, voire le vaporiser d’eau afin de le rafraichir. Une douche à l’eau tiède plait beaucoup à certains sujets, et les aide pour plusieurs minutes à se sentir mieux. N’oubliez pas que si l’eau est trop froide, il risque un choc thermique, prenez-y garde.
  • Les climatiseurs, voire des « sachets réfrigérés »  sont également une bonne idée. Mais attention ces derniers doivent être placés au fond de son panier ou sous sa couverture, mais pas au contact de son corps.

Des règles importantes

  • Pensez à choisir les heures de promenades et de jeux, en fonction de la météorologie extérieure. On oubliera donc l’idée de le faire courir ou s’agiter entre 10h et 17h, voire plus, si la chaleur est toujours aussi vive. De plus, le bitume qui chauffe toute la journée au soleil peut abîmer, voire blesser, les coussinets de nos compagnons, en provoquant des lésions ou encore des brûlures par exemple. Si vous ne pouvez pas marcher pieds nus sur l’asphalte, votre chien ne le peut pas non plus. Privilégiez donc les sorties à la fraîche, notamment le matin.
    Ce conseil est également valable pour le sable chaud. Sur la plage, rafraîchissez bien les pattes de votre animal et appliquez-lui une lotion protectrice.
  • Le soleil tourne très rapidement, et un véhicule garé à l’ombre peut se trouver en pleine fournaise en quelques minutes ! Ne laissez donc jamais votre animal seul dans la voiture ou à l’attache derrière une baie vitrée, même avec des verres teintés, et cela même pour une très courte durée.
    Sur la plage ou dans un lieu en plein soleil, on essaye de proposer un coin d’ombre a son animal et on reste vigilant sur sa bonne hydratation.

Quels réflexes adopter en cas d’urgence ?

  • Tout d’abord déplacez-le du lieu qui a déclenché la crise.
  • Installez-le au frais et proposez-lui à boire, sans jamais le forcer.
  • Mouillez votre animal en utilisant une eau a température ambiante, surtout pas trop fraîche, afin éviter l’hypothermie.
    Vous pouvez également lui immerger les pattes.
  • Emmenez-le immédiatement chez votre vétérinaire, en dirigeant la ventilation fraîche vers l’animal lors du trajet.
  • Surtout, surveillez bien sa température, car celle-ci ne doit pas chuter trop vite.

Lien utile : www.santevet.com

 

Laurence Bruder Sergent

Experte en comportement canin, directrice de l’école de comportementaliste Vox Animae et auteure experte pour Biogance. www.vox-animae.com

www.vox-animae.com

Carolle Sayagh

Garde d’animaux, conseils en éducation canine et auteure experte pour Biogance. www.jegardeetjeduque.com