Préparer une portée de chatons

Être propriétaireNos Conseils Chats

L’arrivée d’une portée de chatons est toujours un événement ! Souvent cette situation n’était pas prévue, on se pose alors de nombreuses questions : comment faire pour que cette gestation se passe bien ? Que dois-je faire lorsqu’elle va mettre au monde ses petits ? Comment bien s’occuper des chatons nouveau-nés ?

Le comportement reproducteur de la chatte

La chatte est en mesure de démarrer une 1ère gestation dès le 5ème mois, mais il est préférable d’attendre qu’elle ait 8 à 9 mois. Les chaleurs d’une durée de 4 à 8 jours sont suivies de d’un repos de 8 à 10 jours, et ce durant toute la période ,allant du printemps à l’automne, tant qu’aucune gestation n’intervient. Chez l’espèce féline, l’ovulation est provoquée par l’accouplement, ce qui nécessite, pour qu’il y ait fécondation, plusieurs accouplements successifs. Cette pratique peut conduire à ce que les chatons d’une même portée soient issus de mâles différents.

Nourrir la mère gestante avec le bon aliment

La gestation va durer environ 58 à 71 jours. Elle doit bien sûr être contrôlée par le vétérinaire.
Rien dans la vie ne prépare la chatte au bouleversement que va représenter la gestation et cependant, dans 99% des cas, elle adoptera avec ses petits un comportement maternel qui force toujours l’admiration. Contrairement à la chienne, le poids de la chatte augmente dès le début de la gestation. C’est donc dés le début qu’un aliment riche en matières grasses et en énergie doit lui être proposé. Un aliment pour chaton répond bien aux exigences nutritionnelles de la femelle gestante, et ce jusqu’à la fin de la lactation. Une sous-alimentation pendant la gestation pourrait avoir des conséquences néfastes sur les chatons au niveau de la croissance.
La consommation alimentaire de la chatte augmente régulièrement de 10% par semaine tout au long de la gestation.

À savoir : il faut surveiller le poids de la chatte durant la gestation. Entre la saillie et la fin de la gestation, son poids augmente de 30 à 40 %. Si la chatte prend trop de poids, la mise-bas risque d’être difficile.

Comment savoir que la chatte va mettre bas ?

La semaine qui précède la mise-bas s’accompagne généralement d’une modification du comportement de la chatte : elle part à la recherche d’un endroit chaud et douillet qui peut être le fond d’une armoire, une boite à chaussures vide etc… Une fois qu’elle l’aura choisi, aménagez-le-lui avec une couverture. Il est important d’éviter à la chatte gestante des situations génératrices de peur et de stress. A moins que le vétérinaire n’ait décelé des risques particuliers, il n’est généralement pas nécessaire d’intervenir pendant la mise-bas.

La mère coupe elle-même le cordon ombilical et mange le placenta très riche d’un point de vue nutritif. Chaque chaton, dès la naissance, sait se diriger vers une mamelle et ce pendant 3 à 4 semaines.

L’alimentation : de la lactation au sevrage

Après la naissance des chatons, les besoins de la mère sont tels qu’il faut continuer à la nourrir à volonté avec un aliment haute énergie. Chaque chaton ingère au moins 2,7g de lait pour gagner 1 gramme. La chatte fournit donc beaucoup de protéines. Plus la portée est nombreuse, moins la quantité de lait disponible par chaton est importante. Vers 3 à 4 semaines, il est recommandé de proposer aux chatons autre chose que le lait maternel.

Le sevrage des chatons

Le sevrage constitue le passage d’une alimentation lactée à une alimentation solide. C’est une nécessité physiologique à la fois pour le chaton et pour sa mère. Il doit se faire lorsque les besoins nutritionnels du chaton augmentent alors que la lactation commence à décroitre, soit environ 5 ou 6 semaines après la mise-bas. En pratique, on peut démarrer vers la 4ème semaine, en proposant un aliment de sevrage réhydraté sous forme de bouillie pour chatons ou de mousse. Au début, leur consommation est minime, mais elle augmente progressivement.
Au fur et à mesure que le sevrage avance, il est bon de séparer la chatte de ses chatons au moment des repas, afin que ces derniers puissent accéder à la gamelle librement.
Puis, la chatte sera séparée des chatons la journée et remise avec eux la nuit jusqu’à la 7ème ou 8ème semaine.