Être propriétaire d’un chat c’est accepter plusieurs nouvelles responsabilités.
C’est veiller à sa santé, répondre à ses besoins mais aussi lui apporter tout autant de compagnie que vous en attendez de lui.
Voici un petit guide pratique pour vous aider dans votre décision d’adopter un chat, mais aussi vous aiguiller dans votre vie de nouveau maître.

Une maison sans pièges

Votre intérieur peut être la cause de nombreux accidents ménagers pour votre chat.
Ainsi, pour le bien-être de tous, pensez à

  • toujours fermer votre machine à laver
  • ne jamais laissé vos produits ménagers débouchés et à bien les rangés dans un placard fermé
  • faire attention au fer à repasser allumé et en équilibre lors du repassage
    etc…

Votre chat vous remerciera de ces petites attentions.

Lui donner une alimentation variée

Un chat mange en continu. Il est recommandé de ne pas rationner ses repas, car cela provoquerait chez-lui un stress le poussant à manger plus par peur de manquer de nourriture. Laissez-lui plutôt un accès libre à une gamelle pleine.

Donnez-lui de la nourriture variée en petite quantité. Ne le forcez pas à manger ce qu’il n’aime pas, repérez ses aliments favoris, variez les marques et les types d’aliments, mélangez légumes, viandes ou poissons.

Les croquettes ne doivent pas constituer l’essentiel de l’alimentation. Elles serviront d’appoint seulement.

L’aider à faire sa toilette

Les chats passent de longues heures à se lécher les poils et l’on pense souvent qu’il est inutile de leur venir en aide.

Cependant un chat a besoin de votre assistance.

Vous pouvez alors l’aidee à :

L’aider dans son hygiène

Le chat est un animal propre.
Il est donc nécessaire pour lui de trouver chez vous tout ce dont il a besoin : une litière propre et entretenue, un coin repas dans la cuisine avec eau et aliments frais et un arbre à chat (un griffoir et un paillasson pourront également faire l’affaire).

Jouer avec son chat

Les chats aiment jouer. Un bouchon, un bout d’une ficelle, un pompon au bout d’un bâton suffisent à leur bonheur… Le jeu développe leurs réflexes.

Être attentif à sa santé

Le première chose à faire est de respecter le calendrier des vaccinations. Parlez-en avec votre vétérinaire dès que vous pensez à acquérir un chat. Il vous communiquera les vaccins à effectuer.

A noter : la vaccination contre la rage n’est plus d’actualité depuis l’arrêté ministériel du 30 avril 2001. La France est en effet devenue officiellement indemne de rage.

Le respecter

Un chat n’est pas un chien et ne comprend pas l’autorité. Il n’existe pas chez les félins de rapport dominant/dominé. Inutile donc de brusquer votre chat. Au contraire, laissez-le vivre sa vie. Que cela ne vous empêche pas d’être ferme quand il le faut, mais le brutaliser ne sert vraiment à rien.