Pourquoi entretenir le pelage de mon chat ?

HygièneNos Conseils Chats

Le toilettage et le bain sont aussi importants pour nos animaux qu’ils le sont pour nous. Ils améliorent leur apparence, préviennent les maladies et contribuent à leur bien-être général, tant physique que psychologique.

Quel type d’entretien ?

L’entretien d’un chat à poils courts vivant à l’extérieur est limité. En effet, il s’acquitte en général de cette tâche tout seul. Si ce n’est pas le cas, il faut suspecter une maladie ou la présence de parasites.
Le chat vivant à l’intérieur a lui besoin d’un brossage régulier. Celui-ci permet d’éliminer les poils morts et de diminuer leur ingestion lors de la toilette. Chez le chat à poils longs, un brossage quotidien prévient la formation de nœuds.

Il est important d’habituer son chat à être brossé dès son plus jeune âge.

-Un brossage régulier (avec une brosse ou une étrille), principalement pendant les périodes de mue (printemps et automne). Ceci diminuera la quantité de poils dans la maison, évitera la formation de nœuds et empêchera l’ingestion de boules de poils lorsque votre chat se lèche pour faire sa toilette.
En éliminant régulièrement le sous-poil mort et terne, l’aspect général du pelage sera nettement amélioré. De plus, votre chat avalera moins de poils en se léchant, et l’on évitera donc les trichobézoards (boules de poils dans l’estomac), qui sont parfois à l’origine de vomissements, ou, plus grave, d’occlusions intestinales.
Si toutefois des nœuds apparaissaient, il serait souhaitable de s’en débarrasser, car la peau située dessous peut s’abîmer et éventuellement s’infecter.
Quand vous brossez un animal, commencez avec un peigne à dents espacées, et brossez de la tête à la queue, en surveillant les signes de la présence de puces, d’excroissances ou de nœuds. En utilisant un peigne à dents espacées, vous évitez de tirer les poils. Après le peignage, brossez l’animal à l’aide d’une brosse de métal faite expressément pour retirer les poils morts du pelage des animaux.

– Les nœuds : ils doivent être enlevés, car ils favorisent le développement des infections cutanées, l’apparition de séborrhée et de pellicules. Ces bourres de poils peuvent devenir des nids à parasites, comme des puces qui viennent pondre leurs œufs. Dans la mesure du possible, vous pouvez enlever les nœuds en les divisant doucement en plus petits nœuds, puis en tirant sur chacun de ces nœuds, vers le haut et vers la tête de l’animal, tout en retenant la peau fermement. Faites très attention si vous utilisez des ciseaux pour ne pas entailler la peau de l’animal. Nous vous conseillons la tondeuse qui présente moins de risques. Enfin, si vous n’y arrivez pas ou que vous avez peur de faire mal à votre chat, allez chez un toiletteur ou chez votre vétérinaire.
Les nœuds touchent davantage les chats à poil long, mais également les chats obèses qui ne parviennent plus à faire leur toilette, car ils sont moins souples. Dans ce dernier cas, il faut envisager de faire un régime.

– Les boules de poils, attention ! L’amour que voue le chat à l’entretien de son pelage l’expose au danger des boules de poils. En effet, sa langue râpeuse accroche les poils morts qui sont avalés. Ils s’accumulent dans l’estomac et forment ce que l’on appelle des trichobézoards. Ces boules de poils causent dans un premier temps des régurgitations et des vomissements. Elles sont souvent éliminées de cette façon. Mais parfois, le chat ne parvient pas à les vomir et elles causent alors une obstruction du tube digestif provoquant des constipations et de l’anorexie.
Pour éviter la formation de ces bouchons, des mesures préventives s’imposent, surtout pour les chats à poil long vivant à l’intérieur. Il existe des pâtes lubrifiantes pour chat et des croquettes spécialement créées pour réduire l’accumulation des poils dans le tube digestif.

L’alimentation

C’est connu, la beauté du pelage d’un chien ou d’un chat est le reflet de son alimentation.
Une alimentation de qualité moyenne est souvent à l’origine d’un poil terne, cassant et d’une mue importante (par exemple lors de fortes chaleurs).
Avec un aliment haut de gamme, qui comporte les nutriments, vitamines et acides aminés en quantité suffisante votre chat aura un pelage brillant et un poil souple. Pour un coût peu différent du moyen de gamme, puisque les quantités à donner pour une même valeur énergétique et nutritive sont moins importantes.
Certains aliments permettent également de limiter fortement les boules de poils en facilitant leur élimination par les voies naturelles. Demandez conseil à votre vétérinaire pour qu’il vous indique le produit le plus adapté à votre compagnon.

En conclusion

Le chat est connu pour faire sa toilette, un héritage de la famille des félins, qui se nettoient souvent pour enlever les odeurs pouvant trahir leur présence lorsqu’ils chassent.
Mais une alimentation de qualité et des soins prodigués par le propriétaire permettent d’améliorer la beauté du pelage, la bonne santé du poil, et limiter certains risques liés aux nœuds et boules de poils.