Biogance – La beauté au Naturel

L'élégance au naturel


Apprentissage

Apprentissage

Nous avons toujours ce besoin de garder le contrôle sur nos animaux, et ce notamment face à un chien qui s’apprête à ingérer l’excrément d’un autre animal ou encore le cadavre de bestioles peu ragoûtantes.

Nous sommes ravis de pouvoir le faire lâcher (sans avoir à y mettre les mains) et coopérer gentiment.
N’oublions pas que bien que pour nous cela paraisse vraiment inapproprié, nos biens aimés toutous en raffolent.

Trouvons le juste milieu entre nos besoins à nous humains (pas de salissures, on ne touche pas a ce qui est sale etc…), et ceux de nos amis à quatre pattes (renifler, goûter, jouer etc…)

Quelques astuces utiles

Voici quelques idées pour l’apprentissage de l’ordre « tu laisse ».
Elles pourront vous être utiles en cas de réelle nécessité (substances ou objets dangereux etc…)

-Utiliser une voix interrogative : “tu laisse ?”
En effet, le point d’interrogation donne une intonation plus agréable pour le chien, moins agressive et sans ordre strict.
Nous demandons donc à notre chien d’effectuer quelques choses dans le respect.

-Ne pas dire : “NON !”
Trop vague et trop ferme, il sera plus difficile ensuite de le féliciter lorsqu’il lâchera.

Cependant, le “tu laisse” d’une voix sympathique, peux très vite se transformer en “c’est bien !”.

Pourquoi ?

Vous vous demandez pourquoi utiliser des formules de politesse avec votre chien ?
C’est avant tout un apprentissage du respect. Vous souhaitez que votre chien obéisse aux règles de la société humaine ?
Évitons de lui les imposer sans considération pour son espèce. Il ne connaît rien à nos règles, il faut donc lui apprendre.

Utiliser une intonation correcte va d’une part faciliter l’envie d’apprentissage du chien (demande amicale = obéissance dans la joie) et, d’autre part, vous servir à vous. En effet, il est bien plus agréable d’obtenir ce que l’on souhaite sans crier, n’est ce pas ?

Travail préalable

Au départ, utilisez le “tu laisse” dans toutes les circonstances où le chien n’allait pas, de toutes façons, s’intéresser à l’objet.

L’intérêt de cet exercice c’est sa facilité. Certes le chien allait laisser l’objet quoi qu’il arrive, mais justement ! Dans un contexte normal, où il trouve un super trésor (un caca de chat…oui, pour lui c’est un trésor), on va se précipiter sur lui et lui crier dessus, voir hurler, pour qu’il le crache immédiatement, et il n’aura vraiment pas envie de le lâcher… Pourquoi le ferai-t’il d’ailleurs ?
Tout ce qu’il retiendra c’est de se faire crier dessus pour une raison encore inconnue pour lui. Il n’y a pas de réel apprentissage.

Or, si on gère l’environnement et qu’on lui donne l’ordre “tu laisse” devant un bout de papier (attention certains chien en raffolent) ou un objet qui ne l’intéresse pas beaucoup, on sait qu’il va le renifler et ensuite continuer son chemin. On peut donc lui donner l’ordre “tu laisse” et le féliciter de s’en éloigner ou de détourner le regard.

On augmente ainsi son ratio de réussite, et c’est la clé du succès ! Plus le chien est félicité pour un ordre réussi, plus il aura envie de le répéter et de continuer dans ce sens.

Ne vaut-il pas mieux passer son temps a le féliciter qu’à le punir ?
Pour vous comme pour lui, apprendre un nouvel ordre devient alors un plaisir.
Obéir = Plaisir

En action

Si vous sentez que votre chien va prendre un objet indésirable, vous pouvez le prendre gentiment par le collier ou bien pousser son museau dans une autre direction, tout en lui disant “tu laisse”, afin de le guider vers autre chose.
N’hésitez alors pas à utiliser une récompense pour compenser la perte de ce “trésor”, le motiver à ne pas y retourner…etc

Vous allez ainsi lui apprendre que “tu laisse ?” n’est pas égal à perdre une chose convoitée, mais à gagner autre chose de bien mieux. En fonction des chiens, on utilisera le jouet, la friandise, la voix… mais toujours quelque chose de positif.
“Tu laisse” = gagné !
Utilisez donc de fortes récompenses pour compenser son choix de laisser un objet et jonglez entre différentes compensations, en fonction de la valeur du “trésor” qu’on lui demande de laisser.
En effet, plus l’objet qu’il convoite est de forte valeur, plus le laisser pour autre chose sera compliqué. Il faut donc que la récompense soit de valeur égale, voir supérieure.

Quelques explications

Pourquoi troquer, et ne pas tout simplement, lorsqu’il s’apprête a attraper un objet indésirable, lui prendre, le punir, crier etc…?
Bon déjà, comme nous l’avons dit précédemment, il préférable pour vous de ne pas vous casser la voix à crier trop souvent contre votre chien et de vous fatiguer à vous énerver.
Mais il faut également savoir qu’interdire trop souvent à un chien d’attraper un même type d’objet peut avoir l’effet inverse que celui escompté.

Par exemple: À chaque fois qu’il attrape ou joue avec un mouchoir en papier je lui retire, parce que c’est sale ou dangereux. Lorsque je le promène en laisse, je finis même par anticiper sa réaction à la vue d’un mouchoir au sol et le tire vers moi ou l’empêche d’arriver à sa hauteur.
Que va t’il se passer ?
Si on contrôle son chien et que l’on anticipe son action, on peut être amené à le tirer alors qu’il allait simplement renifler ce mouchoir.
La conséquence, c’est que la prochaine fois qu’il verra un mouchoir avant vous, soyez sûr qu’il se précipitera dessus pour l’avaler.
De même, dès que vous vous approcherez de lui pour lui retirer, il l’avalera tout rond, car comme ça il sera sûr de ne pas se le faire prendre.

Conclusion

En conclusion, apprendre à un chien à laisser un objet doit être utilisé de manière correcte et il est bon, parfois, de pouvoir le laisser un peu vivre sa vie. On peut lui demander de laisser quelque chose lorsque cela est nécessaire, mais l’autoriser à prendre ou s’intéresser à un objet non-dangereux peut aussi avoir du bon. Ainsi, vous aurez un chien heureux !

Carolle SAYAGH

Garde d’animaux et conseils en éducation

http://www.jegardeetjeduque.com


Derniers conseils d'expert